Artistes Festival 2017

Atelier d’accompagnement à la guitare Ateliers de violon Nos artistes, conteurs, calleurs, …

NOTE : Vous pouvez visionner ou auditionner la plupart des artistes en cliquant sur l’icône suivant le nom.

ATELIER D’ACCOMPAGNEMENT À LA GUITARE

Animé par Paul Marchand, 7 heures réparties sur 2 jours, l’atelier explore les multiples possibilités de l’instrument, afin de se retrouver entre guitaristes, autant débutants que chevronnés. Cet atelier est tout d’abord axé sur l’art d’accompagner la musique acoustique trad. En commençant par l’écoute des autres pour contribuer de manière harmonieuse lors des jams et sessions, en passant par l’identification des accords, modes et rythmes de base, jusqu’à l’exploration de différents styles et techniques. Le tout dans une atmosphère conviviale et relax… de beaux échanges enrichissants en perspective! Bienvenue aussi à tous les plectromanes (bouzouki, mandoline, banjo, ukulélé…).

Paul Marchand Paul a enseigné l’art de l’accompagnement  à la guitare dans des camps de musique au Canada et aux États-Unis dont le célèbre Ashokan dans l’état de New-York. Il a aussi enseigné à Edmonton pour l’association la Girandole. Il a fait partie de l’équipe d’enseignants de l’école Jeunes musiciens du monde. Ayant côtoyé des musiciens exceptionnels dès l’adolescence, il fonde en 1882 le groupe Manigance (CD en 1988). En 1985, il participe à sa première tournée en France avec le groupe Grand Bardas. Les tournées se succèdent en France de 1986 à 1987. Paul s’y installe ensuite durant deux ans pour animer des soirées de danses trad québécoise dans toute la France. En 1990, il est de retour avec le groupe Manigance avec lequel il enregistre un cd et part en tournée au Canada. En 1992, il devient guitariste pour Angèle Arsenault  dans le spectacle Bonjour Madame Bolduc, spectacle qui tournera durant un an et demi au Québec et dans une soixantaine de villes canadiennes. Depuis 1994 il fait partie du groupe Entourloupe : 3 CDs et tournées dans 6 états des USA et dans 3 pays en Europe. Entourloupe fut d’ailleurs sélectionné officiellement pour le programme de folk Alliance à Vancouver en 2001. Entre temps, il est demandé pour participer à plusieurs autres enregistrements dont OJNAB avec Jean-Paul Loyer. Il participe en plus à de nombreux CDs dont deux avec la violoniste américaine Laurie Hart.

ATELIERS DE VIOLON

Animés par Éric Favreau et Pascal Gemme, 7 heures réparties sur 2 jours, les ateliers comportent des sessions pour joueurs intermédiaires et joueurs avancés. En explorant divers répertoires et techniques violonistiques de la musique traditionnelle québécoise, tous les participants des deux niveaux auront des classes données par les deux formateurs.

Pascal Gemme
Pascal collecte activement les mélodies de violon de sa province depuis une vingtaine d’années et c’est cet imposant répertoire qui lui a permis de forger sa maîtrise technique du vocabulaire violonistique de son terroir. Ses tournées internationales lui ont conféré une reconnaissance du public autant au Québec qu’à l’étranger. Membre fondateur du célèbre groupe Genticorum (nominations aux Juno et à l’ADISQ, et quatre Prix de Musique Folk Canadienne) avec lequel il a enregistré 5 CDs et effectué plus de 1000 concerts dans plus d’une quinzaine de pays. En plus d’avoir participé à de nombreux CDs avec divers artistes, il a enregistré deux CDs en duo avec Mario Loiselle puis Yann Falquet.
Reconnu internationalement comme un des meilleurs archets de sa génération, Pascal est très en demande comme formateur sur les scènes québécoises, nationales et internationales. Il anime encore une fois cette année les ateliers intensifs.
Éric Favreau
Éric enseigne la musique traditionnelle pour violon au Cégep de Joliette, seul établissement scolaire de la province qui offre une formation de ce genre. Depuis dix ans, il donne des ateliers sur la musique traditionnelle auprès d’élèves d’école primaire et secondaire à travers la province (programme du ministère de l’Éducation et du ministère de la Culture). Il a enregistré en 1998 un CD incontournable dans la discographie québécoise : Reel à deux. De 1997 à 2002 Il enregistre trois CD avec le groupe Entourloupe et participe à plus d’une vingtaine d’autres enregistrements. Actif présentement avec Raz-de-Marée, il parcourt les États-Unis. Il s’est produit à de nombreux festivals, au Québec, dans les autres provinces canadiennes, aux États-Unis et en Europe. Depuis quelque temps, son intérêt se tourne de plus en plus vers la transmission de ses savoirs par un enseignement de qualité. Il est régulièrement invité à donner des classes de maître aux États-Unis, au Canada  et en Europe.

NOS MUSICIENS, ANIMATEURS, CONTEURS, CALLEURS, …

Jasmine Xu

Née à Montréal, Jasmine a débuté ses études musicales à l’âge de six ans. Elle a tout d’abord maîtrisé le piano au Royal Conservatory of Toronto ainsi qu’à l’École de Musique Vincent d’Indy. À l’âge de 7 ans elle a étudié le erhu (instrument traditionnel chinois) avec sa mère. Depuis elle a participé à de nombreux événements aux côtés de l’auteure compositrice Anic Proulx (au Jardin botanique, à la Place des Arts…) ainsi qu’à plusieurs concerts de charité à Macao. En 2013, elle a enregistré « A Matter of Time » du compositeur Benoit Jutras et depuis, est devenue la voix du thème principal du spectacle de Franco Dragone « Han Show », à Wuhan, en Chine.

Alex Kehler
À cheval entre le violon baroque et le violon traditionnel, Alex travaille dans le milieu de la musique depuis plus de 20 ans. Il se spécialise surtout en musique celtique mais touche aussi à bien d’autres styles. Parmi ces formations on retrouve Soulwood, Duo Alex Kehler  NicholasWilliams, Les Siffleurs de nuit, La Nef, et Skye Consort. Passionné de musique scandinave, il est un oiseau rare en Amérique du nord car il joue de la nyckelharpa suédoise. Grâce au soutien du Conseil des arts Canadien, il a eu l’occasion d’étudier cet instrument avec 4 artistes suédois de renom. Il joue aussi du cistre nordique (låtmandola). Il ne faudra pas manquer de l’entendre en trio avec David Kaynor et Nicholas Williams!
Trad sur Mesure
Ils sont deux musiciens aguerris qui reprennent les grands classiques du folklore québécois en toute simplicité. Membres du goupe MAZ (quatuor bien connu qui a plusieurs CDs à son actif), virtuoses du violon, de la guitare et du banjo, Pierre-Olivier Dufresne et Marc Maziade ont su transporter le traditionnel vers le jazz.
Tradorchestre
Véronique Plasse et Jean Desrochers animent un regroupement ouvert de musiciens qui partagent un répertoire commun. La Tradorchestre vous fait vivre le plaisir contagieux des sessions de musique traditionnelle. Tous sont invités à participer à ces happenings musicaux sur la place publique.
Soulwood
Alex Kehler, Willy Lemaistre et Daniel Haché nous entraîne dans un voyage acoustique accompagné par une multitude d’instruments aux sons boisés qui font ressortir l’esprit des mélodies traditionnelles de souche celtique. Ce trio des montagnes Appalaches dans les Cantons de l’Est a bâti un répertoire bilingue à l’image de leur belle région. « L’atmosphère du folk tout en finesse à la manière d’André Marchand avec des chansons plus intimes les rejoint souvent, mais à leurs voix, leur violon et leur guitare, ils ajoutent d’autres instruments, dont le nyckelharpa, le cistre, la guimbarde et même le didgeridoo, créant parfois un effet de transe. Le groupe est une belle découverte. » Le Devoir
Rivière Rouge
Musique métissée, violon des plaines, chansons françaises d’Amérique du Nord aux récits engagés, voilà ce qui forge l’identité du trio Rivière Rouge composé de Justin Bell, Jean Desrochers et Isaac Beaudet. Chansons de rébellions et airs ‘guérisseurs’ des violoneux métis s’allient au répertoire québécois et à leurs compositions, créant un mélange unique entre ces deux traditions musicales cousines. Au son de l’accordéon, du violon et de la guitare, le trio dégage une énergie contagieuse. Nouveau groupe prometteur de la scène traditionnelle, un son à découvrir!
Sandrine Zuyderhoff
Violoniste et musicothérapeute, Sandrine a animé depuis plusieurs années des centaines d’ateliers de violon pour enfants. Elle vise à mettre un instrument dans les mains des enfants le plus tôt possible dans une ambiance détendue et festive. Pour le festival des enfants elle profitera de plusieurs violons de petite taille prêtés par l’ensemble Les Cordes à Vent.
Donald Dubuc
Donald est un calleur et un conteur réputé en Estrie. Il transmet un riche répertoire de contes et de danses d’ici et d’ailleurs dans une ambiance festive et familiale. Il a initié le compagnonnage chanson, conte et danse callée.
Yann Falquet
Membre de Genticorum, c’est un des guitaristes les plus actifs dans le milieu de la musique traditionnelle du Québec.  On a pu l’entendre avec une pléthore de musiciens en Amérique du Nord. À ne pas manquer : ses duos avec Alexis Chartrand et avec Nathalie Hass ainsi que le quatuor avec Nathalie Hass, Nicholas Williams et Laura Risk!
Catherine Planet
Avec une solide formation classique et en jazz, Catherine est mordue d’improvisation, de trad, d’Oldtime et de cajun. Elle a fondé le groupe Rose Vagabond et anime depuis 2 ans la Chasse-Balcon (lauréat du concours VIVA Desjardins 2016). Elle est aussi récipiendaire du prix AUDACE en composition. Au festival, elle sera animatrice et conteuse lors du Festival des enfants et animatrice de la chaise musicale.
Nathalie Hass
Diplômée de Julliard, Natalie est l’une des violoncellistes les plus recherchées de la musique traditionnelle d’aujourd’hui. Depuis plus de 15 ans, en duo avec le violoneux écossais Alasdair Fraser, ils animent le public dans des festivals et des concerts du monde entier avec un son unique. Natalie a également jouer avec Mark O’Connor comme membre de son trio Appalachia Waltz. En tant que musicien de studio, Natalie a participé comme artiste invitée à plus de 50 albums, dont ceux de la violoniste du Cap-Breton Natalie MacMaster, du groupe  irlandais Altan, de Solas et Liz Carroll, et de l’icône américaine Dirk Powell. Nathalie est professeure agrégée au Berklee College of Music à Boston. Cette année, nous aurons l’occasion de l’entendre jouer avec Yann Falquet, Nicholas Williams et Laura Risk.
Alexis Chartrand
Violoneux montréalais, Alexis Chartrand se produit depuis plusieurs années sur la scène québécoise et internationale. Marqué par les liens qui unissent les musiques et les danses traditionnelles du Québec, il est connu pour son accompagnement énergique de la gigue et des danses de figures. Tirant son inspiration de la tradition musicale québécoise, il s’est aussi intéressé aux musiques irlandaises, écossaises, ainsi qu’au répertoire de musique ancienne. Il a également étudié la musique classique et la composition contemporaine. Il collabore fréquemment avec les danseurs Anne-Marie Gardette, Pierre Chartrand et Antoine Turmine. Il se produit régulièrement en duo avec les guitaristes Marc Maziade, Colin Savoie-Levac, Peter Senn et Yann Falquet, et avec le multi-instrumentiste Nicolas Babineau. Il a également participé à des concerts avec Rapetipetam, MAZ et Danse Cadence.
Laura Risk
Native de la Californie, Laura Risk a grandi dans le milieu effervescent de la musique écossaise à San Francisco sous la tutelle du maître Alasdair Fraser. Maintenant établie à Montréal, elle fait des tournées internationales comme soloiste et membre de divers groupes. Comme en témoignent quelques albums acclamés par la critique, Laura se démarque par son style expressif et diversifié, qui lui permet aisément de nous transporter entre l’élégante musique écossaise de salon du XVIIIe siècle et les vigoureux strathspeys et reels qui font la joie des salles de danse de l’Écosse et du Québec. Au cours des dernières années, Laura s’est illustrée avec les grands noms de la musique traditionnelle américaine et celtique tels que la gigueuse Sandy Silva, le groupe Greenfire, l’Ensemble Galileï, Cordelia’s Dad, et The John Whelan Band. Laura poursuit par ailleurs une carrière de chercheuse et elle détient un doctorat en musicologie de l’Université McGill. Elle est co-auteure du livre The Glengarry Collection: The Highland Fiddle Music of Aonghas Grant et co-réalisatrice du disque Douglastown: Musique et chanson de la Gaspésie, pour lequel elle a gagné le Prix Mnémo 2014.
Pierre Chartrand
Président du Conseil Québécois du Patrimoine Vivant et directeur du Centre Mnémo Pierre est reconnu au pays et à l’étranger comme danseur et professeur, historien et ethnologue en danse, chorégaphe, gigueur et calleur. Après ses débuts en 1971 avec la troupe Les Sortilèges, il enseigne au bac en danse du l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Entre 1983 et 1987, il se produit solo ou en groupe dans divers festivals américains. C’est aussi la période où il chorégraphie pour diverses compagnies et productions. De 1987 à 1991, il complète des études de maîtrise à la Sorbonne et participent à de nombreux spectacles en France. Puis il enseigne à l’UQUAM et donnent nombreux ateliers à travers le monde (France, Italie, Angleterre, É.U., Canada, Danemark, etc). Il est l’instigateur du programme de musique traditionnelle du Cégep de Lanaudière, où il enseignera quelques années. Récipiendaire de nombreux prix : Anik 1982, Médaille en danse traditionnelle aux Jeux de la Francophonie (Madagascar – 1997), prix de la meilleure chorégraphie par le Independent Reviewers Of New England en 2005 (soliste et chorégraphe à Boston, Houston, San Francisco, Washington, Hanover dans les années suivantes), il est toujours actif avec sa compagnie Danse Cadence et produit des chorégraphies et/ou des spectacles pour des événements.
David Kaynor
David est un maître et une légende de la musique traditionnelle de la Nouvelle-Angleterre. À partir de l’âge de 6 ans, les leçons de piano, la guitare et l’assiduité à de nombreuses danses ont conduit David à jouer du violon en 1974. Il a beaucoup joué dans les danses et autres événements autour de la Nouvelle-Angleterre et est devenu progressivement impliqué sur les scènes de contredanse nationales. Il a enseigné, joué et callé lors de camps, d’ateliers et d’autres événements dans plusieurs pays. Il a souvent visité la Suède où il a participé à des événements de musique et de danse et y a présenté la musique et la danse de la Nouvelle-Angleterre dans les écoles, les lieux publics et les maisons privées. Cet été, il sera parmi les formateurs de la Northern Week à Ashokan pour la 16ème fois et à la Contra Dance Musician’s Week à la John C. Campbell Folk School pour la quatrième année consécutive. Avec Alex Kehler et Nicholas Williams, il interprétera au festival ses harmonies magiques de la musique traditionnelle de la Nouvelle-Angleterre.
Nicholas Williams
Nicholas s’est développé une réputation en tant que musicien polyvalent et recherché sur les scènes de musique traditionnelle du Québec et de la Nouvelle-Angleterre. Son style de flûte rythmique mais nuancé est tiré des traditions irlandaises et écossaises, ainsi que de ses études en  musique classique du nord de l’Inde. Après avoir complété un BFA en musique et  en composition du monde à l’Université York, Nicholas déménage au Québec en 2000 où il explore la riche tradition musicale québécoise. Également comme accordéoniste et pianiste accomplis, il est membre du célèbre groupe Genticorum avec Pascal Gemme et Yann Falquet. Cette année, au festival, il se produira en duo avec Laura Risk, en Trio avec Alex Kehler et dans un quatuor avec Yann Falquet, Nathalie Hass et Laura Risk.
Marie-Jeanne Brousseau
À l’âge de 11 ans, fascinée par l’accordéon, elle a fait la connaissance d’Yves Hélie, avec qui elle a suivi des cours pendant environ 7 ans. En 2008, elle participe au Concours du Festival du Folklore Québécois de Vaudreuil, où elle obtient la deuxième place dans la catégorie Accordéon Champion. Quelques années plus tard, elle fait la connaissance de la famille Leahy en participant au Leahy Music Camp, en Ontario, ce qui aura une influence majeure sur son style musical. Depuis, elle se produit en Ontario avec Emily Flack et dans plusieurs évènements au Québec, notamment au Carrefour Mondial de l’Accordéon où elle fait partie des artistes depuis plus de 8 années consécutives.
Jordan Bélanger

Un jeune talent exceptionnel au violon. A remporté le concours du Young Tradition Vermont 2015 et a déjà à son actif une tournée en Écosse.

Tarcolen

Avec Robin Beech au concertina et à l’accordéon, Laurence Beaudry au violon et Richard Lupien à la guitare, ce groupe a réalisé un CD comportant leurs compositions instrumentales originales. Le groupe sort allègrement des sentiers battus pour amalgamer habilement les différentes influences du monde celtique d’où ils puisent leur inspiration.

Young Tradition Vermont
Le Vermont abrite un large éventail de musique et de danses traditionnelles, souvent des gens d’ailleurs qui y ont apporté leurs traditions. La culture du Vermont a constamment inspiré des chanteurs, des instrumentistes et des danseurs et elle est justement identifiée pour sa créativité et les contributions de ses artistes. Young Tradition Vermont est une organisation qui enseigne principalement aux jeunes la musique traditionnelle et la danse. L’organisme offre des formations à peu de frais ou sans frais. Il inspire les jeunes à la musique et à la danse traditionnelles, leur permettant d’apprendre et leur offrant des opportunités pour jouer.